Imprimer
Affichages : 5254

Ces deux établissements reçoivent des personnes âgées seules ou en couples d’au moins 60 ans (sauf dérogation d’âge accordée par le Conseil Général de rattachement).
Si vous envisagez pour vous-même ou pour un proche une admission au sein d’un de nos EHPAD, nous vous invitons à rencontrer les professionnels pour une visite préalable.
Les Cadres responsables de ces structures, le bureau des entrées et notre service social sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et pour vous communiquer les informations nécessaires : livret d’accueil, règlement intérieur, contrat de séjour.
Un dossier d’inscription vous sera remis que vous aurez à nous retourner dûment rempli, signé et accompagné des pièces demandées.

Le dossier administratif comprend :

Dossiermedical5Le dossier médical comprend :

L’admission est prononcée par le Directeur sur avis de la commission d’admission après examen du dossier administratif et du dossier médical par le médecin coordonnateur.
Dès lors que la demande d’admission aura reçu un avis favorable, le résident ou son représentant légal devra prendre connaissance et signer le contrat de séjour et le règlement de fonctionnement.

Les Unités protégées :
Nos deux résidences pour personnes âgées permettent l’accueil de résidents souffrant d’Alzheimer ou de troubles apparentés au sein d’une unité de vie protégée.
Ces unités entièrement sécurisées au niveau des accès proposent un projet de vie adapté à la problématique spécifique des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs avec des activités thérapeutiques et occupationnelles et un projet de soins spécifique. Elles sont donc réservées à un profil de résidents qui présentent :

L’admission dans ces unités est décidée par l’équipe pluridisciplinaire avec le médecin coordonnateur. La décision est fondée sur la base d’éléments objectifs qui sont consignés dans le dossier du résident. Elle peut être envisagée dès l’entrée dans l’établissement, si les renseignements communiqués semblent en indiquer la nécessité ou au cours du séjour dans le cas où l’évolution de l’état de santé le justifie. L’admission en unité protégée étant directement liée à des besoins spécifiques, elle n’a pas de caractère définitif. Dans le cas où le résident ne nécessiterait plus un hébergement au sein de cette unité, il pourra être transféré dans une unité non protégée.
Le résident et/ou son représentant légal en seront informés.